Published : 15/12/2016 17:24:14
Categories : News

Le smartphone d’occasion : un marché en effervescence

Malgré  une croissance marquée de la de vente de smartphones neufs dans les pays en développement,  le marché européen et américain du smartphone neuf est proche de son point de  saturation. À moins d’assister à la naissance d’une nouvelle disruption sur le marché comme fut la sortie du premier iPhone en 2007, la vente de smartphones neufs dans ces marchés risque de diminuer à partir de 2017 selon une étude de CSS insight.

A contrario du marché du smartphone neuf, le marché du smartphone connaît une expansion incroyable. Le marché en 2016 pèse déjà 17 milliards de dollars soit trois fois la taille du marché des montres connectées neuves et devrait doubler d’ici 2020. Aujourd’hui, les smartphones d’occasion représente déjà 7% des smartphones vendus à travers le monde et cette proportion va progressivement continuer à augmenter.

Le premier facteur expliquant l’essor du marché du smartphone d’occasion est la maturité des technologies mobiles. Les technologies de la téléphonie mobile ont énormément évolué sur la période 2000-2010. La durée qui sépare la sortie du Nokia 3310 et celle du première iPhone est seulement de 7 ans – le même écart qui sépare la sortie de l’iPhone 4 et l’iPhone 7. Il y a un 10ans, un téléphone était rendu très rapidement obsolète par les nouvelles technologies disponibles sur le marché. Aujourd’hui, la technologie s’est stabilisée et favorise l’utilisation des téléphones sur une période plus longue (4-5 ans) et a ainsi permis l’émergence du marché d’occasion des smartphones.

De plus, la popularité toujours grandissante des forfaits « SIM only », proposée pour la première fois par Free en 2012, ainsi que le déclin concomitant des forfaits qui subventionnent l’achat de téléphones ont augmenté drastiquement le nombre de smartphones achetés à nu. 

Par ailleurs, le prix moyen des smartphones premiums (iPhone et Samsung principalement) ont connu une évolution particulièrement marquée ces dernières années (cf. graphique)

 

L’augmentation des prix des smartphones premiums a fait du smartphone premium la star du marché de l’occasion. En effet, il y a à la fois une forte incitation à la revente puisqu’il conserve une valeur à l’argus importante ainsi qu’une forte incitation à l’achat puisque - au même titre qu’un achat de voiture d’occasion – cela permet d’obtenir des réductions de prix significatives pour un produit équivalent au neuf, parfois encore garanti par le constructeur. Par ailleurs, de nombreuses personnes préfèrent profiter d’un modèle d’une marque premium d’occasion plutôt que d’un modèle d'une moins prestigieuse neuf. 

Face à un marché aux fortes perspectives de croissance, tout un écosystème s’est structuré – Notamment avec :

  • Des reconditionneurs qui remettent à neuf les smartphones endommagés
  • Des plateformes dédiés à l’achat et la revente de smartphone – à l’instar de Certideal qui assure une certification entre l’acheteur et le vendeur
  • Des programmes de reprise d’opérateurs, des constructeurs et d’acteurs « pure player »
  • Des reconditionneurs qui remettent à neuf les smartphones endommagés
  • Des réparateurs mobiles qui ont permis un allongement de la vie des smartphones
  • Etc.
 

Cet écosystème naissant permet progressivement une prise de conscience des consommateurs à la fois sur la fiabilité des smartphones d’occasion qu’ils pourraient acheter et sur la valeur de revente de leurs anciens smartphones qu’ils pourraient revendre. Cependant en 2016, seulement 22% des anciens téléphones sont revendus par leur propriétaire et seulement 1 français sur 10 privilégie l’achat d’un smartphone d’occasion à un smartphone neuf.  Le potentiel de croissance de ce marché est encore énorme et à terme se structurera probablement comme le marché de la voiture d’occasion où il ne sera pas rare qu’un smartphone connaisse 3 à 4 propriétaires au cours de sa durée d’utilisation.

 

 

 

Share this content

Ils témoignent